mardi 18 mai 2010

PowerPoint, menace intérieure




L’été dernier, commence par raconter Elizabeth Bumiller, à Kaboul, pendant un briefing, on a présenté au Général Stanley MacChrystal, qui dirige les forces américaines et de l’OTAN à Kaboul, une slide censée représenter toute la complexité de la stratégie militaire américaine. Et ce schéma ressemblait à un plat de spaghettis. “Quand on aurons compris cette slide, fit remarquer le général MacChrystal, nous aurons gagné la guerre” ce qui fit éclater la salle de rire. Depuis, le schéma a fait le tour du web. Comme un insurgé, explique la journaliste, PowerPoint s’est infiltré dans la vie quotidienne des hauts gradés au point de devenir une quasi-obsession. ( ... )

le général de brigade MacMaster, qui avait banni PowerPoint de ses présentations lorsqu’il dirigeait en 2005 la sécurisation de Tal Afar au nord de l’Irak, a ajouté que PowerPoint était une menace intérieure. “C’est dangereux parce que cela crée l’illusion de la compréhension et l’illusion du contrôle”, a-t-il précisé à la journaliste. ( ... )


La conclusion du papier du New York Times est terrible. Les officiers, explique Elizabeth Bumiller, disent que PowerPoint est parfaitement adapté quand le but du briefing est de ne pas donner d’information, comme dans le cas des réunions qui sont organisées pour les journalistes. Ces réunions durent 25 min, avec 5 min à la fin pour les questions de ceux qui ne se sont pas endormis entre temps. Ces présentations PowerPoint sont connues pour leur aptitude à, selon les mots d’un interviewé, “hypnotiser les poules”. ( ... )


InternetActu

Aucun commentaire:

Quelle est la différence entre un optimiste et un pessimiste ?

L'optimiste pense que l'on vit dans le meilleur des mondes possibles.
Le pessimiste pense que malheureusement c'est vrai.